Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 19:32

Les sinistres par le feu à Kara et à Lomé sont effroyables,  affolants et accablants. Ce sont des tragédies insupportables dans cette période anxiogène de misère et de souffrance répandue. Au PRR, nous sommes très affligés et déconcertés dans notre impuissance à aider directement nos mères, nos épouses, nos sœurs et nos frères  qui sont les victimes des désastres.

 

Nous en appelons à ceux qui sont en charge de la direction du pays et les invitons à décréter un plan d’urgence humanitaire. L’Etat a l’obligation de constituer exceptionnellement une assurance sinistre d’au moins 300 Milliards de FCFA et d’élaborer avec les banques nationales une ingénierie globale et structurante permettant la reconstruction rapide des marchés et  une indemnisation productive à toutes les victimes. Le rude coup porté à notre économie informelle, qui représente les 2/3 de notre économie réelle, peut être funeste à notre progrès, à la paix civile et à la stabilité politique.

 

Nous devons utiliser sans délai notre génie national, dans cette période de calamité, pour restructurer notre société et notre économie afin de parvenir à l’intégration de 25 à 30% de l’économie informelle dans l’économie formelle.  Nous réaffirmons à nouveau que nous ne serons délivrés du poids accumulé de nos fautes et de nos crimes que si nous permettons au dynamisme de Dieu de régner dans nos esprits et dans nos cœurs. Il n’y aura de Renouveau au Togo que s’il y a la Rédemption. C’est donc dans une unité de dessein, c’est-à-dire dans l’entraînement à la vérité, l’amour du prochain et de la mère-patrie et la justice sociale, que nous parviendrons à extirper le cancer mortel de nos divisions, de nos intolérances, de nos crimes, de nos ressentiments et de nos corruptions.

 

Il est impératif de former un gouvernement de salut public pour le renforcement de notre unité nationale et pour le redressement économique et social. Ce n’est qu’à cette condition que nous aurons la paix et la sécurité pour tous  et que nous réussirons dans la lourde tâche de rectification régénératrice de notre société. Il y a un changement de front de la planète. Chacun doit comprendre que la force ne crée pas le droit et que la force du mal ne peut pas toujours vaincre la force de l’esprit et du bien. La grande partie du malheur dont nous faisons la cruelle expérience vient de notre mauvais usage du pouvoir et de la liberté.

 

Le PRR appelle tous les togolais à s’engager dans une lutte positive pour la démocratie et à prendre l’offensive en faveur de la justice, de la vérité, de la solidarité et de l’unité nationale. Si nous témoignons désormais d’une sage modération et d’une calme intelligence, nous réussirons à résoudre les graves problèmes créés par les sinistres de Kara et de Lomé et nous parviendrons à transformer fondamentalement notre société et à éradiquer la misère ambiante. Que Dieu nous pardonne nos errements, nous inspire et nous protège.

Nicolas LAWSON

Président du PRR

Repost 0
Published by Nicolas LAWSON - dans Politique
commenter cet article
25 décembre 2012 2 25 /12 /décembre /2012 13:09

 

 

 

 

En cette période solennelle de fin d’année, le PRR souhaite un nouveau départ pour notre pays en 2013. Sans la bénédiction de Dieu Tout-puissant, nous ne pouvons rien faire de bien, de grand et de beau. Nous avons besoin de paix, de concorde, d’unité, de solidarité, d’humilité et de compassion pour œuvrer au redressement de notre mère-patrie accablée. Aussi, dans ces moments troublés et difficiles que nous traversons, nous prions avec ferveur que l’Eternel nous éclaire dans nos expressions et dans nos actions afin de pouvoir délivrer la majorité de notre peuple de la misère, de l’intolérance et de redonner aux uns et aux autres l’espoir et la joie de vivre.

 

 

 

Pour le plus grand nombre parmi nous, la vie est un tourbillon incessant de déceptions et de malheurs. Des millions de nos frères et sœurs vivent toujours avec leurs rêves détruits et leurs projets arrêtés. Le PRR prie pour que cette souffrance rédemptrice débouche sur une espérance infinie. Il nous invite à ne pas nous laisser enliser dans les sables mouvants de nos intérêts personnels, de la révolte destructrice ou dans un fatalisme d’une froide indifférence. Il appelle nos compatriotes au sens de l’humanité et à la nécessité d’un souci fraternel et actif pour le bien-être des autres. C’est en nous élevant au-dessus des limites étroites de nos affaires personnelles ou partisanes que nous sommes des hommes. C’est quand la nuit est assez noire que nous pouvons voir les étoiles. Nos frères et sœurs souffrent assez. Que l’année 2013 soit pour chacun de nous le temps de l’union de la tête et du cœur, de l’intelligence et de la bonté pour que la vie ne continue pas à être pour la majorité une tragique élégie cosmique.

 

 

 

Notre combat pour la démocratie est maintenant un héritage catastrophique de souffrance, de désordre politique et social et de désillusion. Que Dieu Tout-puissant nous inspire et nous aide à comprendre que ce beau pays qu’il nous a donné, nous devons travailler ardemment, nous aimer les uns et les autres, privilégier la vérité et la justice et préserver notre unité nationale pour le rendre paisible, prospère et sécurisant pour tous.

 

 

 

Le PRR travaille pour la gloire de Dieu, la grandeur de notre patrie et le bien-être de nos frères et sœurs. Que 2013 soit l’année du Renouveau du Togo.

 

 

 

HEUREUSE ET FECONDE ANNEE 2013 POUR TOUS.

 

 

 

Nicolas LAWSON

 

Président du PRR

 

Repost 0
Published by Adokposé - dans Politique
commenter cet article
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 18:43

Lomé, le 21 Novembre 2012

Excellence

Monsieur l’Ambassadeur

Ambassade de Chine

LOME – TOGO

Objet : Lettre ouverte de félicitation

Excellence,

Notre parti, le PRR, éprouve de la satisfaction et un grand honneur à adresser par votre entremise sa chaleureuse et admirative félicitation au grand peuple chinois et à ses remarquables dirigeants politiques. Le 18è Congrès du Parti Communiste Chinois (PCC), qui vient de se terminer et qui a permis de renouveler les membres de l’institution dirigeante du parti et du pays, est un modèle de démocratie et de clairvoyance.

Le socialisme chinois est l’ordre politique dans ce 21è siècle, d’inspiration pour nos pays sous-développés, propre à bannir l’oppression de la masse, à garantir le bien-être aux citoyens, à les élever à la dignité humaine, à assurer les libertés fondamentales et à préserver la stabilité politique. L’illustre homme d’Etat, Deng Xiaoping, a inventé le concept d’un pays et deux systèmes. Cette doctrine a conduit au formidable bond en avant économique et social de la Chine.

Notre parti félicite le nouveau Secrétaire Général élu, Xi Jinping, et lui souhaite un plein succès pour réaliser l’objectif de doubler le PIB par habitant d’ici dix ans, tel que l’a fixé le Secrétairelawson_biblioth_que.jpg Général sortant. Jamais dans l’histoire des hommes, aucune élite dirigeante n’a fait réaliser un progrès économique et social de l’ampleur de celui du peuple chinois au cours des 20 dernières années, tout en évitant à la masse des dislocations et des crises périlleuses. Nos pays africains doivent apprendre de la Chine pour bâtir des structures politiques adaptées à nos réalités. Le PRR est prêt à engager le moment venu avec les dirigeants chinois la réorientation de la coopération bilatérale et à contribuer à la réforme du système politique et économique mondial.

Veuillez trouver ici, Excellence, l’assurance de mes sentiments d’amitiés et de considération distinguée.

Nicolas LAWSON

Président du PRR

Repost 0
Published by Adokposé - dans Politique
commenter cet article
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 17:47

 

lawson_biblioth_que.jpgUne schizophrénie tenace caractérise le pouvoir en place. Les violences à Glidji et à Lomé cette semaine prouvent éloquemment que notre pays est à nouveau profondément divisé et s’achemine vers le gouffre. Mr Faure Gnassingbé et ceux, qui se servent de lui, professent les valeurs de la réconciliation et de l’apaisement. Mais ils pratiquent pitoyablement l’exacte antithèse de ces valeurs. Comment peut-on utiliser une malheureuse princesse et ses complices pour détourner la célébration des traditions vieilles de 350 années au profit du régime et de son nouveau parti ? Pourquoi doit-on payer des jeunes à 2000 F pour organiser des marches, de la violence et du désordre ? Cette dichotomie déloyale menace notre société d’un tragique déchirement et d’une fatale instabilité.

Il est dangereux de faire des plaidoyers fervents pour le dialogue et la réconciliation mais d’alimenter les divisions et d’ériger les injustices sociales en mode de gouvernance. Le PRR rappelle à l’ordre les forces du mal qui entraînent le pays vers le chaos économique, social et politique. L’histoire est encombrée des ruines des nations dont les fils étaient divisés.

Il revient encore à Mr Faure Gnassingbé d’arrêter la frénésie et la divagation avant qu’il ne soit trop tard. Sans la préservation de l’unité nationale, la restauration de la justice sociale, de l’ordre, de la discipline et de l’autorité de l’Etat, une fêlure funeste s’étendra durablement dans le pays. Le PRR lance un appel lancinant à l’arrêt de l’aveuglement tragique en cours et à la rectification régénératrice.

Nicolas LAWSON

Président du PRR

Repost 0
Published by Adokposé - dans Politique
commenter cet article
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 01:31
Madame et Monsieur les Représentants
Union Européenne & PNUD
LOME – TOGO
 
Madame et Monsieur les Représentants,
Notre parti a reçu une lettre de Mr Kwesi Seléagodji AHOOMEY-ZUNU nous invitant à des concertations et des discussions. Il est indiqué dans cette lettre que la Délégation de l’Union Européenne et le PNUD sont invités en qualité de témoins car ils accompagnent activement notre pays dans la conduite des réformes relatives à la gouvernance et aux processus électoraux.
Nous vous avons rencontrés dans le cadre du CPDC rénové, créé par décret pris en conseil des ministres, pour vous exposer les réformes constitutionnelles, institutionnelles et des questions électorales que nous avions soumises au Premier Ministre Gilbert HOUNGBO. Le Chef de l’Etat a intentionnellement fait fi de nos travaux. Il a alors créé un second cadre  informel entre le gouvernement, le RPT, le CAR et l’ANC demeuré délibérément infécond. Il apparaît ainsi dans les actes du Chef de l’Etat la marque de la fausseté d’esprit ou d’une habileté détestable de la conscience cherchant toujours à duper. Vos institutions ne doivent en aucun cas et pour aucune raison servir de couverture à un régime infâme né d’un attentat monstrueux et qui se pérennise par les fraudes électorales, les violences de toutes sortes et la fourberie.
Le nouveau Premier ministre a été investi à l’Assemblée nationale par 66 députés sur 81, soit plus que la majorité qualifiée de 65 députés (4/5) pour adopter les réformes constitutionnelles et institutionnelles proposées par le CPDC et le CPDC rénové. Le piège vulgaire et malicieux d’un nouveau dialogue avec l’opposition est un nouvel essai de roublardise d’un régime singulièrement suranné, machiavélique et funeste. Notre parti affirme qu’il est impératif de former un nouveau gouvernement dirigé par un opposant avant l’organisation des élections législatives et locales.  Car un gouvernement, qui coupe les communications téléphoniques pendant des heures pour arrêter un ancien ministre pour une affaire d’escroquerie, qui transforme la gendarmerie nationale en tribunal et survit dans le déguisement, la forfaiture, l’imposture, etc, n’est ni fiable, ni estimable ni républicain. Nous vous demandons expressément de ne pas participer aux manigances d’un tel gouvernement.
Veuillez trouver ici, Madame et Monsieur les Représentants, l’assurance de notre considération distinguée.             
Nicolas LAWSON
Président du PRR  



Repost 0
Published by Adokposé - dans Politique
commenter cet article
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 22:59

Lomé, le 10 Septembre 2012

 

Madame et Monsieur les Représentants

Union Européenne & PNUD

LOME – TOGO

 

Madame et Monsieur les Représentants,

Notre parti a reçu une lettre de Mr Kwesi Seléagodji AHOOMEY-ZUNU nous invitant à des concertations et des discussions. Il est indiqué dans cette lettre que la Délégation de l’Union Européenne et le PNUD sont invités en qualité de témoins car ils accompagnent activement notre pays dans la conduite des réformes relatives à la gouvernance et aux processus électoraux.

Nous vous avons rencontrés dans le cadre du CPDC rénové, créé par décret pris en conseil des ministres, pour vous exposer les réformes constitutionnelles, institutionnelles et des questions électorales que nous avions soumises au Premier Ministre Gilbert HOUNGBO. Le Chef de l’Etat a intentionnellement fait fi de nos travaux. Il a alors créé un second cadre  informel entre le gouvernement, le RPT, le CAR et l’ANC demeuré délibérément infécond. Il apparaît ainsi dans les actes du Chef de l’Etat la marque de la fausseté d’esprit ou d’une habileté détestable de la conscience cherchant toujours à duper. Vos institutions ne doivent en aucun cas et pour aucune raison servir de couverture à un régime infâme né d’un attentat monstrueux et qui se pérennise par les fraudes électorales, les violences de toutes sortes et la fourberie.

Le nouveau Premier ministre a été investi à l’Assemblée nationale par 66 députés sur 81, soit plus que la majorité qualifiée de 65 députés (4/5) pour adopter les réformes constitutionnelles et institutionnelles proposées par le CPDC et le CPDC rénové. Le piège vulgaire et malicieux d’un nouveau dialogue avec l’opposition est un nouvel essai de roublardise d’un régime singulièrement suranné, machiavélique et funeste. Notre parti affirme qu’il est impératif de former un nouveau gouvernement dirigé par un opposant avant l’organisation des élections législatives et locales.  Car un gouvernement, qui coupe les communications téléphoniques pendant des heures pour arrêter un ancien ministre pour une affaire d’escroquerie, qui transforme la gendarmerie nationale en tribunal et survit dans le déguisement, la forfaiture, l’imposture, etc, n’est ni fiable, ni estimable ni républicain. Nous vous demandons expressément de ne pas participer aux manigances d’un tel gouvernement.

Veuillez trouver ici, Madame et Monsieur les Représentants, l’assurance de notre considération distinguée.             

Nicolas LAWSON

Président du PRR

Repost 0
Published by Adokposé - dans Politique
commenter cet article
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 15:03

Lomé, le 24 Août 2012

 

Monsieur Ahoumey-Zunu Seléagodji

Premier ministre

PRIMATURE

LOME – TOGO

 

Monsieur le Premier Ministre,

 

C’est avec tristesse et écœurement que j’accuse réception de votre lettre NR 262/12/PM/CAB en date du 23 Août 2012 m’invitant à une réunion de consultation le vendredi 24 Août 2012 à 13h30 à la Primature.

 

La politique demeurera-t-elle dans notre pays un marécage de cynisme, de cabale, de médiocrité et de bravade ? De quels avis et suggestions avez-vous besoin si le groupe que vous formez foule aux pieds toutes les règles de bienséance républicaine et de la bonne réputation ?

 

Notre parti a participé dans un esprit patriotique aux travaux du CPDC rénové mis en place par un décret pris en conseil des ministres. Nous avons transmis à votre prédécesseur les compilations de nos recommandations, qui répondent aux aspirations profondes de l’immense majorité du peuple togolais. Avec un souverain mépris, le Chef de l’Etat a jeté le résultat de nos travaux à la poubelle. Votre dédain du sens de l’honneur et votre manque de respect pour les autres vous aveuglent et vous font ignorer que la raison du droit est supérieure à la raison de la force et de l’intrigue.

 

Puisque vous avez été investi Premier ministre par 66 députés sur 81, vous disposez de la majorité qualifiée pour réaliser les réformes constitutionnelles et institutionnelles proposées par le CPDC et le CPDC rénové. S’il vous plaît de vous passer des principes pour n’obéir qu’à la loi de vos intérêts et sans- gêne, notre parti ne s’abaissera pas à vous accompagner. Il faut être de la famille des accipitridés pour croire encore à vos calembredaines et à vos canulars de dialogues. Le temps de la rectification régénératrice est bien proche.

 

Veuillez trouver ici, Monsieur le Premier ministre, l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

 

Nicolas LAWSON

Président du PRR

Repost 0
Published by Adokposé - dans Politique
commenter cet article
14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 17:27

 

La tyrannie primaire, insidieuse et perverse lève définitivement le masque. Elle attaque de front la liberté, la justice et le droit avec impudence. Elle bafoue la morale publique et consacre le triomphe du crime sur la vertu. Le droit est travesti ou foulé aux pieds. La scélératesse, la supercherie et le plus effréné agiotage, qui tuent les Républiques, s’installent dans le pays. Ce despotisme médiocre et odieux livre la masse de notre peuple aux angoisses d’une affreuse pauvreté et nous abreuve d’outrages et d’injustices de toutes sortes. Pour consacrer son monstrueux attentat populicide et liberticide et  pour maintenir son autorité débile et exécrable, qui sont la source d’immoralité, d’indiscipline, de désordre et d’irrespect dans notre société, l’autorité désinvolte et débauchée s’apprête à organiser des élections législatives et locales dans des conditions inconcevables et inadéquates. Nous lui rappelons que quand la liberté et la justice n’ont plus de soldats, elles en appellent aux martyrs. Il n’y aura pas d’élection au TOGO en 2012. Notre peuple ne sera plus impunément le jouet d’un obscur despote et de sa valetaille. Leurs crimes, leurs forfaits et leurs outrances seront implacablement punis.                         

Nicolas LAWSON

Président du PRR

Repost 0
Published by Adokposé - dans Politique
commenter cet article
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 17:06

Le 2 Août 2012, le nouveau Premier ministre nommé par Mr Faure Gnassingbé a fait approuver son gouvernement et sa fadaise de programme par 66 députés sur 81. Ainsi le tandem constitué par Faure Gnassingbé et Gilchrist Olympio dispose de plus de la majorité qualifiée de 65 députés, soit les 4/5, pour faire les réformes constitutionnelles et institutionnelles sans avoir besoin de l’ANC et du CAR. Malheureusement dans le désordre des esprits et dans l’abject dévoilement des consciences entretenus par la classe politique, ils ont bloqué les réformes décisives que souhaite la majorité de notre peuple et que le CPDC rénové avait compilées et remises à l’ancien Premier ministre Gilbert Houngbo.

 

Le prétexte du consensus n’est qu’une petite attrape impliquant malice, espièglerie et mauvaise foi des acteurs politiques. Mr Faure Gnassingbé en profite pour jouer avec le destin de notre pays. Il œuvre à livrer nos concitoyens aux convulsions et aux maux d’une révolte populaire. Comment un Chef d’Etat responsable peut-il disposer aussi cyniquement ses frères et sœurs à languir dans la misère et dans la désespérance ? Mr Faure Gnassingbé viole impudemment la devise de notre pays : « Travail, Liberté, Patrie », en laissant des centaines de milliers de nos jeunes sans travail, en emprisonnant injustement nos compatriotes et en endettant abusivement notre patrie avec la complicité des étrangers prédateurs. Avec ses sybarites incompétents, bigots et méchants, il fait courir à notre peuple un nouveau risque de violences, de souffrances et de crimes.

 

Pour le PRR tout nouveau dialogue entre les tartufes de la politique au Togo ne peut servir que leurs intérêts personnels et malsains. Nous devons nous préparer à la restitution générale. Le peuple doit se disposer à mettre un terme avec fracas à la gouvernance avilissante, perfide et calamiteuse de Mr Faure Gnassingbé. Le PRR est prêt et le secondera  pour fonder la nouvelle société, c’est-à-dire ce grand hospice de l’ordre républicain, de la justice sociale, de la solidarité humaine, de l’unité nationale et du bonheur commun.   

 

Photo-bureau.jpgNicolas LAWSON

Président du PRR              

Repost 0
Published by Adokposé - dans Politique
commenter cet article
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 12:12

Lomé, le 31 Juillet 2012

Excellence

Monsieur Faure Gnassingbé

Chef de l’Etat

Présidence de la République

LOME – TOGO

Monsieur le Président de la République,

Depuis que vous êtes arrivé au pouvoir par tout un enchevêtrement de combinaisons contre le droit et la constitution et grâce à des violences inouïes, les massacres de centaines de nos compatriotes et la fraude électorale, vous avez réussi à constituer une coalition de parvenus, de jouisseurs, de corrompus, de médiocres, etc, qui entraîne notre pays vers le chaos.

Le choix de votre nouveau Premier ministre démontre que vous vous disposez à fouler au pied  l’aspiration de l’opposition à l’organisation des élections libres, équitables et transparentes. Pour l’accomplissement de votre dessein néfaste, tous les moyens sont bons. La complaisance servile de quelques arrivistes de tout acabit, l’opportunisme et la cupidité de certains intrigants se prétendant opposants nourrissent votre attentat permanent contre les valeurs démocratiques. Vous semblez ainsi ne pas vous rendre compte du désastre de la gouvernance débile et immorale que vous présidez et qui exhale la misère, les afflictions et entretient les ressentiments et les virulentes oppositions.

 

Si vous avez assez de clairvoyance et du désintéressement et une suffisante force d’analyse pour démêler les termes du problème  togolais, vous auriez compris que ce n’est pas de votre intérêt de créer le parti UNIR et de diviser davantage ceux qui vous ont porté au pouvoir à l’intérieur du pays.Malheureusement, vous semblez vouloir vous éterniser au pouvoir et vous agissez en conséquence comme les diligences qui paient une redevance aux brigands pour avoir le droit de passer. Votre nouveau gouvernement ne peut avoir la confiance nationale car les faiblesses, les contradictions et les duplicités vous ont conduit dans une impasse sordide.

 

Sachez que vous avez affaibli dans notre nation les ressorts du dynamisme créateur, de la joie de vivre, de la morale et de la bonne conscience. Votre gouvernance a consacré les injustices en tout genre, la concussion, la déprédation, le népotisme et la désespérance. Les désordres, les indisciplines, les incivismes, les irrévérences et les inconsciences menacent la stabilité politique du pays et son unité.

 

Une élection mal organisée peut être dévastatrice. Les effets pervers d’une fuite en avant et d’un mépris des aspirations de l’opposition seront extrêmement dommageables.  Que les esprits frivoles et infatués ne vous égarent jusqu’au funeste dénouement ! Vous êtes dans l’obligation de former un gouvernement de transition en accord avec vos opposants pour pouvoir organiser des élections acceptables par tous et préservant la paix. C’est en patriote et en compatriote de bon conseil que je vous adresse cette lettre sans considération de votre morgue.

 

Veuillez trouver ici, Monsieur le Président de la République, l’assurance de mes sentiments patriotiques.

 

Nicolas LAWSON

Président du PRR

Repost 0
Published by Adokposé - dans Politique
commenter cet article

Articles Récents

Liens